AMAP ALPAGE

ALPAGE : Association Lyonnaise Pour une Agriculture écoloGique et Equitable est une AMAP

Mot clé - Gazette

Fil des billets - Fil des commentaires

mardi, 25 mai 2010

Dans mon jardin... Montage d'une yourte chez Pascal (Gazette des Cagettes - mai 2010)

Montage d’une yourte en avril ! Quelques photos pour vous donner envie de venir l’an prochain ! Marie-Noëlle et Pascal montent leur yourte tous les ans. Un moment vraiment très sympa !

1.JPG

2.JPG

3.JPG

4.JPG

5.JPG

6.JPG

7.JPG

8.JPG

jeudi, 15 avril 2010

La météo n’est pas une excuse ! (Gazette des Cagettes - avril 2010)

Retour sur un an de météo cyclable sur l’agglomération lyonnaise


Ça fait maintenant une dizaine d’années que j’utilise quasi-exclusivement le vélo pour mes déplacements urbains – notamment lors de mes études puis maintenant pour aller travailler – et le sujet me titillait…

Si l’on écoute son entourage et que l’on regarde la météo, il semble évident que faire du vélo tous les jours, toute l’année, n’est pas chose facile...

L’hiver il fait froid et puis il pleut (et je ne parle pas cette fois-ci – mais de bonnes solutions existent – de la neige et du verglas), c’est un coup à se ramasser des gamelles et une bonne crève !

Au doigt mouillé, j’estimais que le nombre de trajets sous une vraie pluie se comptait sur les doigts d’une main gantée.

Alors j’ai décidé de tenir des statistiques concernant les conditions météo de mes trajets domicile/travail (inspiré par le forum www.velotaf.fr).

Depuis environ 15 mois, j’ai effectué près de 400 trajets pour un total de 3 800 km.

 25 trajets (6%) ont été effectués sous un léger crachin.
 13 trajets (3%) ont été effectués sous une pluie-qui-mouille.
 360 trajets bien au sec, donc !

Si l’on compare ces données aux 64 jours effectifs de pluie, on vérifie une évidence : un jour de pluie ne veut pas dire un trajet sous la pluie, et il est finalement fréquent de passer entre les gouttes.

velotaf_pluie.JPG

Ajoutons à ces observations l’état de la chaussée (sèche, humide, verglacée…), la présence de vent ou de brouillard, la luminosité et le niveau de température, on peut – selon ses propres critères – se concocter un indice de confort personnalisé des conditions météo.

Le mien m’indique des conditions bonnes, très bonnes et même idéales pour… 377 trajets (94%) et mauvaises, voire apocalyptiques pour seulement 7 trajets (2%)…

velotaf_confort.JPG


En conclusion, si l’on ne se fie qu’à la météo, on reste chez soi bien au chaud, alors que les jours de galère sont ultra-minoritaires…

lundi, 15 mars 2010

La Gazette des Cagettes (mars 2010)

La Gazette des Cagettes de mars est téléchargeable ici

Se cultiver... Pour se déplacer écolo ! (Gazette des Cagettes - mars 2010)

Afin de garder la forme, vous pouvez venir en vélo au travail. Les velo’v sont gratuits pour ceux qui ont un abonnement TCL. Et si vous prenez votre propre vélo, des locaux à vélo sont souvent à votre disposition.

Tout abonnement mensuel de transport en commun est pris en charge jusqu’à 50% par l’établissement.

Enfin pour les utilisateurs de voitures, ci-joint une liste des quelques sites de covoiturage qui permettent de diminuer votre budget par une participation financière d’un passager ou inversement de laisser votre voiture et ainsi de rémunérer un chauffeur qui vous prendra :

mercredi, 10 février 2010

Assemblée Générale d'Alliance PEC Rhône-Alpes, réseau des AMAP


A tous les amapien(ne)s et paysan(ne)s en AMAP


AlliancePECRhoneAlpes.jpg


Vous êtes toutes et tous cordialement invité(e)s à la journée de l'Assemblée Générale d'Alliance PEC Rhône-Alpes, réseau des AMAP

Le SAMEDI 20 MARS 2010 (lieu à définir, dans le Rhône)


Voici le programme :

  • 9h30-13h00 : Assemblée générale avec focus sur la mise en place su Système Participatif de Garantie
  • 14h00-15h30 : Conférence-débat avec Marc DUFUMIER, professeur, titulaire de la Chaire d’agriculture comparée et de développement agricole à AgroParisTech.
  • 15h30-17h00 : Débat et témoignages : Quel modèle agricole cherche à promouvoir le mouvement des AMAP ?
  • 17h30-21h00 : Apéro paysan et concert avec l'association Court-Cir'QI(*)


Vous pouvez dès à présent noter cette date dans vos agendas. Le lieu n'est pas encore déterminé mais ce sera dans le Rhône.
Vous recevrez en temps voulu une invitation avec tous les détails et documents.
Nous comptons sur vous pour favoriser une grande participation à cette journée.


Salutations amapiennes,

Léo COUTELLEC, Administrateur Alliance PEC Rhône-Alpes
Ludovic MAMDY, Coordinateur Alliance PEC Rhône-Alpes


(*) Court-Cir'QI est une association qui favorise le lien social par la diffusion d'évènements artistiques en milieu agricole et au sein de réseaux d'échanges directs. Participation libre.

8 Quai Maréchal Joffre - 69002 LYON
http://www.alliancepec-rhonealpes.org
Au quotidien : 04 78 37 19 48
En cas d'urgence : 06 79 78 58 09

Dans mon jardin... la Grange Vernaie (Gazette des Cagettes - février 2010)

Bonjour,

Cet hiver s’est écoulé tranquillement sous la neige… Pour une fois, nous n’avons pas coupé de bois… Pascal a rénové l’épandeur à fumier. Il a cassé un mur dans la chevrerie pour donner plus d’espace, et maintenant on va repeindre les murs en faisant un badigeon à la chaux. Les peintures traditionnelles coûtent horriblement chères et sont constituées de produits chimiques que nous respirerions tous les jours. Ces peintures sont très faciles à réaliser soi-même.

Voilà notre recette : de la chaux, un peu d’huile de lin et de l’eau.

DSCF1183.JPG DSCF1192.JPG


L’association Accueil Paysan de l’Ain nous a proposé une formation pour apprendre à réaliser des crépis à base de chaux et de chanvre, de terre et de paille. Ce sont des matériaux sains, faciles à utiliser. Le rendu est très joli et chaleureux. C’était vraiment génial ! Le projet de laisser 4 ha de terre à des jeunes désirant s’installer en maraîchage suit son cours : cela avance lentement…. À la vitesse de l’administration !!!

DSCF1210.JPG DSCF1191.JPG


Après la neige, quelle surprise : les repousses d’herbe sont très vertes, depuis le 4 février les chèvres gambadent dans les prés et trouvent leur bonheur en broutant ces plantes riches en vitamines très profitables à la période des mises-bas et du début de lactation.

DSCF1195.JPG DSCF1214.JPG


Rappel : Les distributions démarrent la première semaine de mars.


À bientôt,

Marie-Noëlle et Pascal.

Dans mon jardin... la Grange Pradel (Gazette des Cagettes - janvier 2010)

En novembre dernier, les poulettes ont comme vous le savez connu des problèmes de pontes ; Angélique et Laurent faisaient alors le point et tentaient de trouver des solutions face à ce problème qui se répétait pour la deuxième année consécutive.

« Certains diront qu’il fait froid d’autres qu’elles n’ont pas le moral. Nous on ne sait plus quoi dire. L’an passé c’était notre première campagne dans le ce bâtiment et la chute spectaculaire des œufs est arrivée en même temps que Fantine (notre petite fille) alors nous pensions ne pas avoir été assez réactif. Cette année pas d’excuse, pas de bébé mais toujours pas d’œufs.

La chute de ponte intervient à la même époque alors qu’il n’y a pas lieu. - Un bâtiment éclairé - Une alimentation suivie par un technicien de Cizeron bio - Une rigueur bien plus accrue pour cet élevage - Des poules toutes jeunes n’ayant même pas atteint le pic de ponte - Un automne plutôt beau et chaud

En effet ces 3 dernières semaines ont été pour nous une course aux œufs. Il y a 3 semaines (début octobre) encore nous avions un taux de ponte à 85% pour atteindre 16% mercredi dernier puis 0% aujourd’hui (novembre).

Après avoir déjà essayé plusieurs remèdes de grand-mère nous avons du faire appel à un vétérinaire spécialisé en élevage avicole, qui s’est rendu sur notre ferme mercredi dernier depuis la Drôme. Après une visite du poulailler, il nous a proposé des autopsies que nous avons effectuées sur place. Pas de souci majeur mise à part la présence d’ascaris (ver) et nous ne décelons pas d’autres anomalies si ce n’est que nos poules n’ont pas ou peu de chaine d’œufs présente.

(…)

Il pense à un problème de surconsommation à la mise en place et nous préconise différentes solutions. Pour leur faire revenir l’appétit : - Privation d’aliment pendant 48h ce qui explique la chute à 0% - Arrosé l’aliment d’huile pour faire de l’appétence'' - Traitement contre les ascaris (vermifuge) et pour redonner de l’appétit…. »

Depuis, les actions proposées ont été mises en place avec succès, et les œufs sont progressivement de retour.

Il aura tout de même fallu attendre un mois pour que les premiers résultats se fassent sentir, et passer lentement à 110 œufs par jour ; ensuite, 10 à 15 œufs était gagnés chaque jour et fin décembre une production de 360 œufs/jours était atteinte ; début janvier, la production normale d’environ 550 œufs/jours n’est toujours pas atteinte...

Dernièrement, les investigations se sont déplacées vers la qualité des aliments : cet automne, comme l’année dernière, la chute de ponte est survenue juste après une livraison d’aliments (elles sont mensuelles) qui pourrait être un fond de silo possiblement contaminé par des mycoses et mycoplasmes ; les poulettes, en plus de ne pas aimer se retrouver le bec dans l’eau (elles détestent l’humidite) ont également le bec fin ! Un aliment peu appétant ou contaminé, et s’en est fini des ruées sur la chaine alimentaire…

Ce problème fait durement rejaillir les inconvénients de ne pas être autonome en céréales ; cela ne résoudrait pas tout et ne mettrait pas Angélique et Laurent à l’abri d’une mauvaise récolte/conservation, mais permettrait une meilleure tracabilité des aliments ainsi qu’une meilleure compréhension des aléas d’un bout à l’autre de la chaine.

Au final, quelles sont les conséquences économiques pour Angélique et Laurent ? • pertes directes dues au coût d’alimentation (70€/jour) pendant trois semaines sans œufs : 1 400€ • frais de vétérinaires et traitements : 250€ • manque à gagner car moins d’œufs produits = moins d’œufs vendus : environ 4 000 € • une partie de ce manque à gagner est cependant compensé par notre engagement en AMAP (une distribution à la charge des adhérents)

Au total près de 6 000 € perdus cet automne… Une occasion pour Angélique et Laurent – qui au passage n’ont pas perdu leur énergie et leurs efforts de communication – de rappeler l’importance de leur appartenance aux AMAPs lors de ce coup dur, car notre préfinancement leur permet de combler et d’étaler une partie de leurs pertes et de pouvoir ainsi gérer leurs dépenses un plus sereinement.

mercredi, 20 janvier 2010

La Gazette des Cagettes de janvier est sortie !

La Gazette des Cagettes de janvier est téléchargeable ici

mercredi, 16 avril 2008

Gazette des cagettes

La dernière gazette est en ligne au format pdf ici : http://info.alpage-lyon.org/public/...